S'identifier      S'inscrire    visiteurs jour : 81     Total clics   :   1004071

Arlette


 





 Coucou et merci Merci            




 
Raphaëlle Robert


 
Clics 303

 Août 2007

Voyage au Sénégal en Juin 2007

  

 

Intermezzo


Notre guide et notre chauffeur

Il est grand temps de vous dire quelques mots au sujet de ces deux compagnons de route très sympathiques avec qui nous avons la chance de voyager.
 
Adamo c’est le chanteur et Adama c’est notre chauffeur. Fastoche à retenir pas vrai ? Il tire sur ses 54 ans et rêve déjà de retraite. Avec sa barbiche bien taillée il fait penser à un sage, sage et drôle à la fois. Sa façon de conduire est irréprochable, il connait bien la route et ses défauts. Le soir Ouzin notre guide mange avec nous alors qu’Adama se retire. On le plaisante à ce sujet, Adama  rie dans sa barbe et ne pipe mot.

 

La retraite à 55 ans direz-vous, voilà un pays à la pointe du progrès. Et bien oui et non. Oui parce la retraite a 55 ans c’est chouette, non parce que malheureusement l’espérance de vie au Sénégal se situe vers 59 à 62 ans. Ce n’est pas le Pérou (Quoi que le Pérou c’est pas ce qu’on croit). Chez nous tintin se lisait de 7 à 77 ans et maintenant les nouveaux jouets sont classés de 7 à 97 ans et voir même 107 ans. Qui dit mieux ? Et on se plaint les mecs ! Du matin au soir… Notez que l’espérance de vie inclus la mortalité infantile et de ce fait elle s’allonge avec l’âge ce qui redonne un peu d’espoir.

 

Ouzin lui est jeune, il a la vie devant lui. Il nous a fait part de sa religion, musulmane, mais avec une discrétion qui lui fait honneur. De temps à autre avec Adama ils nous proposent une pose et se glissent dans un coin discret avec leur tapis à prière.

Notre guide est jeune marié. Sa femme est belle (Nous ne l’avons pas vue mais il en parle avec beaucoup d’admiration) et musulmane comme lui, mais elle fait parti de cette nouvelle génération de femmes qui ne veulent pas entendre parler de polygamie. Il nous explique que le contrat de mariage chez les musulmans précise que le mari peut avoir jusqu’à quatre épouses mais qu’il s’engage à les traiter toutes équitablement. S’il passe 3 jours chez l’une il doit passer 3 jours avec chacune des autres, s’il offre une bague à une autre il doit faire un cadeau équivalent aux autres, etc.

 

On lui demande insidieusement « Alors si tu fais 10 fois l’amour avec l’une la même nuit tu dois aller faire 10 fois l’amour avec les 4 autres les quatre nuits suivants ?  « Oui qu’il répond très à l’aise, mais nous autres noirs nous avons de l’endurance, et puis nos femmes savent nous préparer des plats assaisonnés aux plantes sauvages aphrodisiaques qu’elles seules connaissent. Nous avons tout ce qu’il faut pour ça, le bois bandé et bien d’autres choses. » Ce sont les fameuses recettes pour faire « golo-golo boum-boum longtemps, très très longtemps. »

 

Donc pas le temps de nous ennuyer, la culture Sénégalaise nous passionne tous.

 

Grâce à nos deux compères le voyage est très agréable.

 

 

A suivre...      

.

     

 



 

Total des visiteurs  :    507535   dont aujourd'hui :   81    En ligne actuellement :  2      Total des clics   1004071