S'identifier      S'inscrire    visiteurs jour : 1     Total clics   :   965753

Arlette


 





 Coucou et merci Merci            




 
Raphaëlle Robert


 
Clics 639

 

Ella Fitzgerald and Louis Armstrong - Summertime

Ella Fitzgerald and Louis Armstrong - Summertime. The best version, I guess.

These two legends, It was a pleasure to my heart rehearing them, again. Ahoo Yes!  

 

What a wonderful world - LOUIS ARMSTRONG

 

 

Louis Armstrong - When The Saints Go Marching In  

 

 


 



Suite de Louis Armstrong le plus grand jazzman : Hello Dolly, St James Infirmary,  The Blues Are Brewin  avec Billie Holiday.  (cliquer ici)

 

 

Louis Armstrong - What A Wonderful World (Lyrics)

 Avec les paroles

 

I see trees of green, red roses too.

I see them bloom for me and you.

And I think to myself

What a wonderful world.

 

I see skies of blue and cloud of white.

The bright blessed day, the dark sacred night.

And I think to myself

What a wonderful world.

 

The colors of the rainbow so pretty in the sky

Are also on the faces of people going by.

I see friends shaking hands saying how do you do.

They're really saying I love you.

 

I hear babies crying, I watch them grow.

They'll learn much more, than I'll never know.

And I think to myself

What a wonderful world.

 

Yes I think to myself

What a wonderful world.

Je vois des arbres verts, des roses rouges velour.

Je les vois fleurir pour toi et moi mon amour.

Et je me dis:

Quel monde merveilleux.

 

Je vois le ciel bleu et les nuage nacrés.

 Le jour béni lumineux, la nuit noire sacrée.

 Et je me dis:

What a wonderful world.

 

Les couleurs arc en ciel si jolies dans l'espace

Sont également sur ​​les visages des gens qui passent.

Je vois des amis se rencontrer, oh! quelle veine.

En fait ils disent je t'aime .

 

J'entends des bébés pleurer, je les regarder grandir.

Ils vont apprendre beaucoup plus, que je ne saurai dire.

Et je me dis:

What a wonderful world.

 

Oui, je me dis

What a wonderful world.

 

 

Louis Daniel Armstrong est né le 4 août 19011 à La Nouvelle-Orléans en Louisiane. Il est connu sous les surnoms de Satchmo ou Pops. D'une musique de folklore afro-américaine enracinée dans le gospel et le blues traditionnel, Armstrong a fait un courant musical national et populaire à vocation universelle. Son talent de trompettiste, son charisme, ses qualités de show-man et sa personnalité généreuse ont forgé au fil du temps sa renommée internationale. Il fut l'un des chanteurs de jazz les plus influents de son époque.

 

Il a  une enfance pauvre et difficile ou il apprend à jouer du cornet à piston dans l'orchestre d'un foyer pour enfants ("délinquants", c'était une autre époque!) grâce à un instrument offert par les Karnofsky, une famille juive d’origine russe qui s'était prise d'affection pour lui. … (Une époque qui n'avait pas que du mauvais!)

 

Il épouse la pianiste Lil Hardin. Il devient accompagnateur de grandes chanteuses de blues comme Bessie Smith, Ma Rainey puis rejoint la formation de sa femme. Il enregistre le 12 novembre 1925 la toute première séance du hot five en compagnie de Lil Hardin au piano, Johnny Dodds à la clarinette, Baby Dodds à la batterie et Kid Ory au trombone. Il enregistre quelques grands classiques du jazz comme Potato Head Blues, Muggles , Fireworks, et surtout West End Blues et Tight Like This où il révolutionne l'art de la trompette. L’introduction virtuose et transcendante de Louis à la trompette dans West End Blues restera à jamais une des plus célèbres improvisations de l’histoire du jazz.

 

Vers 1950, Louis Armstrong réduit son groupe à six membres, revenant au style Dixieland qui le rendit célèbre à ses débuts. Il enregistre beaucoup et apparait dans plus de 30 films. En 1964, il enregistre son titre le plus célèbre et le plus vendu : Hello, Dolly.

 

Certains lui reprochèrent de trop vouloir plaire au public blanc et ne pas prendre suffisamment parti pour les droits civiques des noirs. Il était en réalité un des principaux soutiens financiers de Martin Luther King Jr. mais préférait aider discrètement. Si bien que la critique qu'il fit d'Eisenhower, Président des États-Unis d'Amérique en le qualifiant de « double face » et de « mou » fit sensation. Il annula une tournée organisée en Union soviétique au nom du département d'État, en disant « Étant donné la façon dont ils traitent mon peuple dans le Sud, le gouvernement peut aller se faire voir ».

 

Extrêmement généreux il adopta le fils de sa cousine Flora disparue peu après sa naissance et n'a cessé de prendre soin de Clarence Armstrong, handicapé mental, à qui il a assuré une rente à vie. Il aurait pratiquement distribué autant que ce qu'il gagnait.

 

Durant sa longue carrière, il joua et chanta avec les plus importants instrumentistes et chanteurs, parmi lesquels, le singing brakeman Jimmie Rodgers, Bing Crosby, Duke Ellington, Fats Waller, Fletcher Henderson, Bessie Smith et Ella Fitzgerald. Armstrong eut beaucoup de morceaux à succès, notamment Stardust, What a Wonderful World, When the Saints Go Marching In, Dream a Little Dream of Me, Ain't Misbehavin, et Stompin' at the Savoy. We Have All the Time in the World figurait sur la bande sonore du film James Bond Au service secret de Sa Majesté.

 

Source Wikipédia l'encyclopédie libre

 

 

Louis Armstrong

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 26-9-2018.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    486141   dont aujourd'hui :   1    En ligne actuellement :  1      Total des clics   965753