S'identifier      S'inscrire    visiteurs jour : 19     Total clics   :   987802

Arlette


 





 Coucou et merci Merci            




 
Raphaëlle Robert


 
Clics 363

Cheminée à foyer ouvert qui refoule

Réponse de Banzaï 20/09/2013 sur  poele cheminee comprendre choisir
  
Bonjour
Je me suis concocté un doc word pour quelqu’un ayant eu ce problème de tirage. Le voici :
Il faut prendre le problème logiquement. En dehors de la période de démarrage où le conduit est encore froid (à la rigueur), un poêle à bois NE DOIT PAS refouler du goulot par hasard et pour vous faire ch .... ! Il y a une ou pire des raisons. Et ce n'est pas un extracteur de fumées, onéreux à l'achat et au fonctionnement, qui sera LA solution. De plus si pas d'EDF comme en 1999 ou en 2003 .... vous ne chauffez plus ?????
Le postulat de base est que la fumée trouve plus facile de passer par la porte que par la cheminée parce que le sens des surpressions / dépressions locales lui obligent. La fumée est comme nous ... une grande fainéante !
Il va vous falloir passer en revue tous les points que je vais vous lister (aidez vous du

DTU 24-1 disponible gratuitement en PDF sur le net). Votre problème et sa solution sont dedans !


Pour commencer ... la qualité de votre "poseur" ... il me semble vite dépassé !!! Est il agréé Quali-Bois ?


La cheminée :
- le conduit a t-il été inspecté par le poseur .... 1° chose à faire ... avant le devis ? !!! Sinon ... je le jette !
- le conduit est-il sain (ramonage voire débistrage récent ... moins de 1 an / pas de nids ou bête crevée dedans) ?
- le diamètre (ou section s'il est rectangulaire ou carré) du conduit est-il (au minimum) celui préconisé par le fabricant ?
- le conduit est-il régulier (constitution / diamètre identique / forme / pente ou coude / etc.) tout le long ?
- le conduit est-il isolé correctement ? Un conduit chaux tire mieux qu'un froid.
- La sortie de toit est-elle totalement libre (40 cm au dessus) jusqu'à 8 m d'elle à 360 ° à la ronde ?
- Il y a t-il un bâtiment (ou des arbres), aussi ou plus haut qu'elle, dans les environs de 20 m (au pif ... ce n'est pas une règle) ?
- le conduit (sortie utile des fumées ... pas le chapeau) dépasse t-il d'au moins 40 cm de la faitière ?
- la sortie de cheminée est-elle bien disposée sur le toit par rapport aux vents dominants ?


La pièce du poêle :
- possède t-elle une entrée d'air naturelle (portes et fenêtres bas de gammes ou grille d'aération prévue au départ) ? Pour info : il est conseillé que la section d'entrée d'air soit équivalent à celle de sortie des fumées.
- possède t-elle une extraction genre VMC ou une hotte (si c'est la cuisine) ... même lointaine ?
- la façade de cette pièce pourrait-elle être en dépression à cause du vent et/ou de la conformité des bâtiments ?
- le poêle possède t-il dans cette pièce une entrée d'air dédiée rien qu'à lui (vous en parlez mais semblez l'avoir bouchée .. ce qu'il ne faut pas faire ...sauf ....) ?
- cette entrée d'air ne déboucherait-elle pas sur une zone en dépression naturelle ou artificielle à cause des vents ou de la conformité des bâtiments ?


Le poêle :
- son installation est-elle conforme aux prescriptions du fabricant ? La notice fournie avec le poêle est souvent du minimum légal ... allez sur le site du constructeur et demandez les notices de montage / utilisation beaucoup plus complètes. Je l'ai fait récemment pour un ami ... c'est la nuit et le jour entre les 2 !
- n'y aurait-il pas un "truc" oublié ... comme une commande (ou son réglage) de volet de tirage ????
- votre bois a t-il au moins 2 à 3 ans de (vrai) séchage ?


Conclusion : j'ai dû en oublier ... lisez bien le DTU 24-1.


PETIT COURS SIMPLE DE L'EFFET DU VENT SUR UN OBSTACLE :
Vous avez du vent qui balaye votre toit - la pente du toit coté arrivée du vent sera en surpression (si votre cheminée y est, elle aura un très mauvais tirage) - la pente du toit à l'opposé de l'arrivée du vent sera elle en dépression (position idéale pour un conduit de cheminée ... le vent va aspirer les fumées). Raison pour laquelle, et pour se simplifier la vie, le DTU recommande que les sorties de fumées soient en faitière ou quasiment.
Le même phénomène va se produire si vous remplacez les pentes du toit par un obstacle même relativement éloigné :
Si l'obstacle dominant (par rapport à votre sortie de cheminée) est du côté de l'arrivée du vent ... il y aura une dépression locale ... donc OK ... si à l'inverse cet obstacle est à l'opposé de l'arrivée du vent ... c'est mauvais ... il y aura une surpression locale.
Le même raisonnement va s'appliquer pour savoir si la façade de votre pièce ou de votre arrivée d'air est en dépression ou en surpression.
Un petit truc : visualisez le phénomène en regardant ou visualisant (rideau / papier WC / fumées) le sens de l'écoulement d'air si vous entrouvrez une porte ou une fenêtre là où se situe le poêle. Si la fumée rentre c'est OK ... si elle sort c'est mauvais !
Voilà pour ce document.
Il y a bien sûr le sempiternel ratio dimensions "foyer / conduit / hotte" .... mais là je ne suis pas assez spécialiste. Ma vieille cheminée à foyer ouvert était loin des standards (1789) ... elle tirait très bien ...sauf par vent d'Autan à l'allumage.
Cordialement


Merci à Banzaï


Tirage d'une cheminée

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 24-7-2019.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    498758   dont aujourd'hui :   19    En ligne actuellement :  1      Total des clics   987802